INAUGURATION DE LA PERMANENCE , 25 JANVIER

C’est avec grand plaisir que nous vous accueillons ce soir aussi nombreux à l’occasion de l’inauguration officielle de notre permanence.

Je vais essayer de ne pas être trop long afin de laisser la place aux échanges informels que nous pourrons avoir ensuite.

La campagne des municipales démarre difficilement à la fois parce que le mouvement social actuel très fort, préoccupe, à juste titre, davantage nos concitoyens que cette échéance, mais aussi parce que le gouvernement sentant venir la défaite électorale fait tout pour la minimiser.

Tout d’abord je voudrais remercier l’équipe de « Cannes à vous » qui par un travail collectif considérable depuis le mois de septembre dernier a permis que notre candidature se réalise.

A ce jour notre liste est finalisée et comporte des militantes et militants des partis politiques qui la soutiennent (PCF, PS, MRC et Génération S), mais aussi pour une large part des citoyennes et citoyens, actifs et retraités,  engagés souvent dans le milieu associatif et syndical.

A CANNES, nous avons fait le choix de l’union et de l’ouverture, considérant que c’est aujourd’hui le seul moyen de faire entrer au conseil municipal de Cannes une autre voix. Certes nous ne partageons pas toujours le même point de vue mais ce qui nous rapproche est bien plus important que ce qui nous sépare. C’est pourquoi avant toute chose nous avons convenu d’un programme électoral pour notre ville et ses habitants.

Parfaitement conscient du fait que l’espace de décision est pour partie transféré à la CACPL, nous avons aussi partagé ce programme avec les listes de même facture des autres villes de notre communauté d’agglomération. Et je remercie de leur présence Chantal CHASSERIAUD tête de liste au Cannet Rocheville et Jean Jacques BREGEAUT tête de liste à Mougins ainsi que leurs colistières et colistiers, en particulier mes camarades Jean Michel et Anne. A Mandelieu, on pourra regretter d’avoir été dans l’impossibilité de présenter une liste d’opposition de gauche et écologique, mais le poids du clan Leroy est si pesant que nous avons dû y renoncer ; c’est là un échec de la démocratie qui doit nous inquiéter.

Nice Matin de ce jour donne une page à la candidature d’Olivier BACONNET portée par des militants de LFI et EELV. Cette candidature nous interpelle vivement. Elle nous interpelle d’autant plus que nous avions commencé à travailler ensemble sur des propositions avec des résultats très encourageants. Franchement à Cannes, où Droite et Extrême-Droite sont hyper dominantes, la Gauche politique et citoyenne – toutes ses composantes – et EELV peuvent-ils se permettre le luxe d’aller divisés dans cette élection ? Quand il y a tant d’urgence solidaire, écologique et citoyenne, tant de choses à faire pour soulager un peu les difficultés des familles cannoises modestes, les valeurs de Gauche et écologiques vont-elles rester 6 ans de plus à la porte du Conseil municipal ?

Pourquoi, ce qui est possible dans beaucoup d’endroits à Aix-en-Provence, à Montreuil, etc. ne serait pas possible à  Cannes ?

Aujourd’hui je veux le dire publiquement, nous sommes prêts à rencontrer immédiatement Olivier BACONNET pour discuter d’une éventuelle liste commune authentiquement ancrée à gauche comme nous l’avons toujours défendue.

Il parait qu’il faut des riches et que leur richesse ruisselle sur la ville et ses habitants. Eh bien, à Cannes, ça ne ruisselle pas beaucoup.

D’un côté, 1 500 contribuables cannois pour lesquels le gouvernement a supprimé l’Impôt sur la Fortune, 20 000 résidences secondaires, des milliers de logements vides et de locations AirBnb, des palais, des hôtels luxueux à profusion.

De l’autre, 6 700 demandes de logements en attente pour les Cannois modestes et les jeunes.

D’un côté, le luxe, la fête, les dépenses sans compter. De l’autre, les difficultés à finir le mois, à payer la cantine, les fournitures scolaires, les soins, le transport, l’école, les sorties.

Nous voulons simplement que ça ruisselle un peu plus vers le bas.

Ça s’appelle LA SOLIDARITE !

Je reviens à notre programme que je vous invite à consulter en détail sur notre blog que vous voyez affiché à l’écran.

Il nous est apparu rapidement que 3 défis sont devant nous, qui imposent des choix forts :

  • L’urgence climatique, dont les orages dramatiques de 2015 et 2019, les canicules, la pollution de l’air, les menaces contre nos plages sont les signes les plus marquants.
  • L’urgence sociale et solidaire, le besoin d’égalité et de fraternité.
  • L’urgence citoyenne pour que les décisions dépendent moins du poids des lobbies et des riches, pour que Cannes soit rendue aux Cannois.es.

Voilà pourquoi nous avons établi une liste très complète de propositions permettant selon nous de faire face à ces défis.

Oui nous devons renforcer les services publics et les rendre plus accessibles à toutes et tous

  • C’est pourquoi nous proposons la mise en place de la gratuité des transports en commun bus et TER Cannes Grasse.
  • C’est pourquoi nous défendons l’hôpital public et empêcherons la liquidation des terrains d’ISOLA BELLA à des promoteurs immobiliers.
  • C’est pourquoi nous défendrons le retour en ZEP des établissements scolaires publics qui y étaient jusqu’alors.
  • C’est pourquoi nous interviendrons comme nous l’avons déjà fait contre la fermeture des bureaux de poste de proximité

Oui nous devons répondre à l’urgence climatique

  • En luttant efficacement contre les pollueurs maritimes (la charte de Monsieur LISNARD ne suffit pas), contre les pollueurs aériens (nous continuerons de combattre l’agrandissement de l’aéroport de Nice dont les effets se feront immanquablement sentir sur celui de Cannes Mandelieu déjà transformé en parking pour l’aviation d’affaire), contre les pollueurs routiers et autoroutiers (avec la création de parkings de délestage et de covoiturage aux sorties d’autoroutes en liaison avec la gratuité des transports en commun).
  • En prenant à bras le corps la question de la collecte, du tri et du traitement des déchets au lieu de toujours repousser des prises de décisions certes difficiles mais nécessaires. Cessons de laisser à d’autres le soin de s’occuper de nos déchets. Cette question sera le thème d’une réunion publique que nous tiendrons avec le Cannet et Mougins le jeudi 13 février à la salle Recroix .

Oui il faut davantage de solidarité

  • Avec une priorité donnée au logement social. Cannes malgré un taux élevé de logements sociaux est maintenant carencée, sanctionnée car la ville dort sur ses lauriers quand 6500 demandes sont en attente. Il faut impérativement une nouvelle relance. Relance qui doit se faire aussi au niveau des autres communes de la communauté d’agglomération.
  • Avec un véritable travail au niveau des cantines afin que des repas équilibrés, riches et issus de circuits courts bio puissent être servis aussi bien pour les scolaires que pour nos anciens.
  • Avec la création d’une nouvelle crèche publique pour l’accueil des plus jeunes. (pas une délégation à une association)
  • Avec la mise en place du dispositif « zéro chômeurs » et l’intervention forte contre la fermeture du centre de l’association pour la formation professionnelle des adultes. Les demandeurs d’emploi seraient contraints de suivre des formations à Nice !
  • Et encore beaucoup de propositions que contient notre programme

Oui il faut davantage de citoyenneté

  • Avec des conseils de quartier au budget participatif
  • Avec une remise à plat de la fiscalité locale en particulier en direction des logements vacants, les résidences secondaires et d’Air BNB
  • Avec un conseil municipal et communautaire enrichis par les valeurs de gauche que nous portons

Je viens un instant sur deux chapitres que je n’ai pas encore évoqués :

Celui de la place des handicapés dans la ville. Nous considérons que pour eux un effort très important doit être fait en termes de logement, d’accessibilité, de santé, d’éducation, etc… qui nous parait bien insuffisant aujourd’hui. Nous proposons la création d’une handiplage à la Bocca, pourtant nécessaire, et qui était dans les cartons du maire actuel avant son élection et n’a toujours pas vu le jour.

Celui de la place de la culture. Car au-delà de nos propositions de dispositifs permettant au plus grand nombre d’avoir accès aux évènements culturels et pratiques sportives, au lieu de vouloir réduire la fameuse dette de la ville il faudrait profiter de la faiblesse des taux d’intérêts d’emprunts pour investir dans des équipements tels qu’une salle de spectacle dédiée aux musiques actuelles et une salle dédiée au spectacle vivant car la salle de la Licorne est inadaptée à la danse, au cirque et au théâtre.

Je voulais aussi vous présenter les premiers candidats de notre liste :

En seconde position il y a Fabienne DALMASSO du PS,

en troisième position il y a Michel HUGHES du PS,

 en quatrième position c’est Christine SCHOUVER du PCF,

 les quatre candidats suivants ne sont dans aucun parti ce sont ce qu’on pourrait dire des candidats de la « société civile »il s’agit de :

André GAUCHER qui est un militant associatif longtemps dans une fédération de parents d’élèves, mais aussi dans le secteur du handicap

Rozenn CROS qui est militant syndicale enseignante

Henri ROSSI ancien conseiller municipal cannois et militant des droits de l’homme

La huitième candidate sera encore une militante syndicale soit cheminote soit du secteur de l’hôtellerie

Je voulais aussi remercier les amis, dont certains ne sont pas cannois, mais qui soutiennent notre candidature :

  • Pierre BERNASCONI ancien conseiller régional et administrateur (à ce titre de l’hôpital de Cannes et des lycées Carnot et les Coteaux
  • Régis KAPHAN chirurgien oncologue à l’hôpital Simone Veil
  • Vicky BERARDI journaliste à Radio AGORA
  • Jean François TEALDI ex journaliste à FR3 et ex secrétaire général du SNJCGT
  • Jean Claude GIRONE conseiller départemental suppléant
  • Yves LEGUENNEC proviseur honoraire du lycée Hutinel
  • Claude MEYFFRET ancien conseiller municipal de Cannes
  • Henri ROSSI ancien conseiller municipal et militant associatif
  • Saïd CHICK commerçant à Cannes la Bocca
  • Jacques DESAUNAY commerçant cannois retraité et militant associatif
  • Jean Marc MONDINO professeur des écoles retraité et militant associatif

Pour finir je vous rappelle qu’une campagne électorale a un coût important et que vous pouvez participer financièrement par don ou souscription. Pour cela contactez moi directement je vous préciserai les modalités.

Merci à toute et tous.

Ce contenu a été publié dans Eléction. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *